La croix de la lépreuse

Croix de la Lépreuse

 

Une croix était placée autrefois contre le mur d’enceinte de l'ancien cimetière autour de l'église, dont l’existence est recensée au Moyen-âge. A l’occasion de la restauration du mur, celle-ci a disparu.

Retrouvée, elle a été restaurée.

Croix de la lepreuse

 

 

 

 

 

Les branches horizontales sont terminées par une étoile de Bethléem (symbole de [re]naissance et d’espérance) et la branche verticale par la croix de Malte ou croix de Saint-Jean, symbole des Hospitaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

 

 

A l’origine, les branches n’étaient pas soudées par la technique de la fusion lors de la forge mais rivetées.

 

 

Tout laisse donc à penser que l'on est en présence de la croix de la tombe de la « lépreuse » Françoise de Saint Germain de Champe, qui est décédée le 2 octobre 1582 à Massieu.

Cette croix est imposante ce qui correspondrait à la commande d'une famille aisée.

L'ordre des hospitaliers soignait la lépreuse et une croix de Malte est apposée au-dessus de la porte d'entrée de sa maison à l'entrée du parc de la Murgière.

Le 12 septembre 2014, la croix a été replacée dans son environnement initial mais sur le talus tout proche de l'église pour la mettre en valeur.